Pars vite… Avec ta carte

Pas de panne avec une carte ! Contrairement au GPS et téléphone portable, elle sera toujours là (avec une boussole).

Donc, pour ne pas perdre le nord, il y a les fameuses cartes IGN  (Institut national de l’information géographique et forestière )au 1/25 000 ème (1 cm correspond à 250 mètres sur le terrain).

Elles offrent un maximum de détails et toutes les informations topographiques utiles pour s’orienter en randonnée : reliefs, cours d’eau, sentiers, constructions… Deux options sont disponibles : la série « Bleue » – qui adopte un format de 80 x 56 cm et détaille une superficie de 20 x 14 km – et la série TOP 25 d’une dimension de 132 x 92 cm et qui est la plus couramment utilisée. Elle couvre un territoire deux fois plus important qu’une « Bleue », offre les mêmes informations et présente de nombreux renseignements touristiques et pratiques.

ign1

Pour ceux qui randonnent sous la pluie, il existe également des cartes TOP25R (« R » pour « Résistante »), imperméables, indéchirables et imprimées recto verso pour gagner de la place de votre sac.

COMPRENDRE LES CODES COULEURS

Les couleurs utilisées sur la carte ont une importance, elles indiquent la nature du terrain.

Le vert désigne les zones boisées
Le blanc les prairies et zones cultivées.
Le bleu pour l’hydrographie (lacs, rivières…)
L’orange  pour les courbes de niveau
Le noir est très utilisé, il fait référence à tout ce qui relève de l’intervention humaine ; il désigne aussi les rochers et éboulis.
Bon à savoir : Vous verrez des zones plus ou moins foncées. Les zones ombrées, portées sur les pentes ou les versants, donnent l’impression du relief. Par convention, l’éclairage théorique est déterminé comme si le soleil éclairait le sol depuis le Nord Ouest (avec un angle moyen de 45°). Ce fait n’est pas un élément d’orientation, il est simplement un outil facilitant la perception du relief a la lecture de la carte.

UTILISER LES QUATRE COUCHES D’INFORMATION POUR S’ORIENTER

Afin d’être la plus précise possible, une carte superpose quatre types d’informations d’origine humaine ou naturelle.

Le relief :
Les courbes de niveau complètent le relief en définissant les volumes, et les formes générales du terrain. La courbe de niveau est une ligne imaginaire qui relie entre eux tous les points situés à une même altitude. Sur les cartes à 1/25 000, les courbes de niveau sont représentées tous les 10m. Par exemple, vous monterez 50 mètres de dénivelé toutes les cinq courbes. Donc plus les courbes de niveau sont proches, plus la pente est forte. A l’inverse, des courbes de niveau très espacées signifient que le relief n’est pas marqué, la pente est faible. Pensez à vous équiper de bâtons pour faciliter vos montées et gagner en sécurité dans vos descentes.

l’hydrographie :
Les rivières, fleuves, lacs, marécages, la mer, etc. sont toujours représentés. Les cours d’eau ont d’ailleurs longtemps été très utiles aux marcheurs perdus. La plupart des villages ayant traditionnellement été construits le long d’une rivière, il suffisait alors de remonter ou descende le cours d’eau pour retrouver la civilisation.

les aménagements humains :
Sont indiqués en noir les bâtiments, les routes, les chemins mais aussi les lignes administratives.

La toponymie :
Ce terme concerne l’étude des noms propres désignant un lieu. Selon la précision de votre carte, vous pourrez y lire les noms des plus petits villages jusqu’aux grandes métropoles. Les sommets et les forêts sont également renseignés

Une fois la carte dépliée, il faut la tenir dans le bon sens. Là, c’est assez simple, sauf exception précisée sur la carte, le Nord se trouve toujours en haut. Attention, il existe toutefois plusieurs Nord, le Nord géographique et le Nord magnétique, situés à 400 kilomètres l’un de l’autre.

Pôle Nord géographique : Point le plus septentrional de la Terre par lequel passe l’axe de rotation de la planète et il est aussi le point de jonction de tous les méridiens et fuseaux horaires.
Pôle Nord magnétique : Point du champ magnétique de la Terre qui se déplace d’environ 55 km/an.
Une carte, qui est un élément géographique, utilise toujours le Nord géographique. Les boussoles, fonctionnant avec le champ magnétique terrestre, indiquent le Nord magnétique. Quant aux GPS, ils peuvent être paramétrés pour afficher au choix, soit le Nord géographique, soit le Nord magnétique. Votre carte et votre boussole n’affichent donc pas le même Nord ! La différence de mesure entre les deux s’appelle la déclinaison magnétique. Elle est généralement indiquée dans la légende de la carte sous forme de boussole afin d’ajuster celle-ci pour corriger l’erreur.

Plus d’info sur le site de l’IGN

Source : IGN et Quecha.

Alors, prends ta carte et…

Pars vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s